0

Plats culinaires : les dangers cachés

Plats culinaires : les dangers cachés

Une alimentation équilibrée est la base d’une vie saine. La tâche n’est pas aisée et requiert un véritable contrôle. Cela passe par le choix des plats mais aussi leur mode de cuisson. Les dangers sont en effet nombreux, il faut donc faire attention. Les risques sont présents au niveau des plats préparés mais aussi à la maison.

Les plats préparés, un poison au quotidien

Les plats préparés sont pratiques au quotidien. Ils permettent d’économiser du temps. Pourtant, leur apport nutritif est faible. En effet, leurs vitamines et leurs minéraux se perdent lors de la congélation. Les produits ajoutés sont tout aussi responsables de cet état. Ainsi, cela n’apporte pas au corps ce dont il a besoin pour bien fonctionner. Entre autres, ils sont aussi remplis de sucre, de sel et de graisses saturées. Elles favorisent les maladies cardio-vasculaires et l’augmentation du mauvais cholestérol.

De plus, ils sont proposés dans des rations souvent supérieures aux besoins. Entre autres, ils sont bourrés d’additifs et de colorants. Ces éléments permettent de conserver le goût et la texture. Ils évitent aussi le dessèchement et augmentent le volume. Pourtant, la plupart de ces produits sont cancérigènes. N’oublions pas qu’en 2018, le cancer a occasionné près de dix millions de décès. D’autres provoquent des allergies et des retards de croissance chez les enfants. Néanmoins, les consommateurs ne risquent rien lorsque la consommation est modérée. Pour rester en bonne santé, le mieux est de cuisiner à la maison.

Les risques des plats culinaires à la maison

Mais même au niveau des plats culinaires faits maison, le danger court toujours. La viande rouge notamment n’est pas toujours bonne pour la santé. Une consommation régulière influe négativement sur l’espérance de vie. Elle augmente également le risque de contracter le diabète. Les maladies cardiovasculaires et les cancers sont aussi inclus. Les aliments fumés sont tout aussi risqués. Lors du fumage, des substances sont ajoutées. Il s’agit des nitrates et des nitrites. De plus, la quantité de sel est très élevée. Tous ces éléments réunis favorisent l’apparition du cancer de l’estomac.

La nourriture grillée est aussi à prohiber. La cuisson crée un composé toxique, l’acrylamide. Cette substance est potentiellement cancérigène et neurotoxique. En 2018, le cancer de l’estomac a tué près de 783 000 personnes. Mais plus largement tous les aliments cuits à haute température sont concernés. Dans ce cadre, les fritures se trouvent tout en haut de la liste. Les frites et les chips en sont remplies. S’ajoute à cela le pain grillé, les céréales et el café torréfié. Ainsi, les cuisons douces sont à privilégier à la maison. Il faut cuire à l’eau, à vapeur ou à basse température. Il est aussi conseillé de retirer la couche brûlée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *